La Somatanalyse

Quand la souffrance psychique parait disproportionnée par rapport à l’événement
qui semble en être la cause, quand les schémas de vie se répètent et que la dimension
affective est troublée, la question de la présence de déterminants inconscients se pose.

Le cadre somato-analytique se donne alors comme objectif de mettre en évidence
cette dimension inconsciente.

Comme la psychanalyse, la somatanalyse propose une cure approfondie et prolongée,
axée sur la personne et sur l’origine de ses difficultés, sans se limiter à ses symptômes.
Elle y ajoute la dimension corporelle, affective et sociale.

Le travail sur le transfert et la dimension transgénérationnelle, l’analyse des répétitions,
ainsi que la compréhension des mécanismes fondamentaux qui règlent la vie affective, amènent peu à peu le patient à une nouvelle structuration.

Au début, et aussi longtemps que cela est nécessaire, la thérapie se fait en séances individuelles. Par la suite, si la personne intègre un groupe, les séances individuelles deviennent complémentaires à ce travail de groupe.

Créée en 1976 par le Dr Richard Meyer, Psychiatre, Docteur en Sciences Humaines
et écrivain, la somatanalyse ne propose pas d'exercice, mais des cadres thérapeutiques
où le sujet prend l'initiative de s'exprimer, communiquer, s'affirmer et se développer.

C'est le secret profond que nul ne connait,
C'est la racine de la racine,
Le bourgeon du bourgeon,
Et le ciel du ciel d'un arbre appelé Vie,
Qui croît plus haut que l'âme ne saurait l'espérer
Et l'esprit le cacher.

extrait du poème de E.E. Cummings